Les amours coupables de Jerusalem…

Publié le 24/06/2008 à 03:34
Par Oxymore
Humeur : Au secours !

Pour moi, voici un des textes les plus étranges de la Bible auquel jusqu’alors je n’apportais aucune explication… Je trouvais le style trop clair, sans ambiguité, tellement humain, si peu divin, même pas spirituel, trop vulgaire pour être spirituel…

Aussi, peut-être a-t-il fallut que je lise le « Christ philosophe » de Frédéric LENOIR, pour réaliser toutes les horreurs qu’a commise l’église Catholique.Aussi partant de ce constat, cette prise de conscience a éclairé d’un jour nouveau et essentiellement amusé, un des textes de la Bible que je trouve parmi les plus étranges.. : EZECHIEL 16 : Les amours coupables de Jérusalem

Pour faire simple et rapide, je propose de lire le texte original à gauche et de lire mes commentaires à droite.

Vous vous appercevrez très vite, que la jeune femme, puis femme dont il est question dans le texte, n’est autre pour moi que la Très Sainte Eglise Catholique…

Chapitre: 16 Les amours coupables de Jérusalem 

Version biblique

Chapitre: 16 Les amours coupables de Jérusalem 

mon commentaire….

16.1 La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots: 16.2 Fils de l’homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations! 16.3 Tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, à Jérusalem: Par ton origine et ta naissance tu es du pays de Canaan; ton père était un Amoréen, et ta mère une Héthienne. 16.4 A ta naissance, au jour où tu naquis, ton nombril n’a pas été coupé, tu n’as pas été lavée dans l’eau pour être purifiée, tu n’as pas été frottée avec du sel, tu n’as pas été enveloppée dans des langes. 16.5 Nul n’a porté sur toi un regard de pitié pour te faire une seule de ces choses, par compassion pour toi; mais tu as été jetée dans les champs, le jour de ta naissance, parce qu’on avait horreur de toi. 16.6 Je passais près de toi, je t’aperçus baignée dans ton sang, et je te dis: Vis dans ton sang! je te dis: Vis dans ton sang! 16.7 Je t’ai multipliée par dix milliers, comme les herbes des champs. Et tu pris de l’accroissement, tu grandis, tu devins d’une beauté parfaite; tes seins se formèrent, du poil te poussa. Mais tu étais nue, entièrement nue. 16.8 Je passai près de toi, je t’ai vue ; or tu étais à l’âge des amours. J’étendis sur toi le pan de ma robe, je couvris ta nudité, je te jurai fidélité, je fis alliance avec toi, dit le Seigneur, l’Eternel, et tu fus à moi. 16.9 Je te lavai dans l’eau, je fis disparaître le sang qui était sur toi, et je t’oignis avec de l’huile. 16.10 Je te donnai des vêtements brodés, et une chaussure de peaux teintes en bleu; je te ceignis de fin lin, et je te couvris de soie. 16.11 Je te parai d’ornements: je mis des bracelets à tes mains, un collier à ton cou, 16.12 je mis un anneau à ton nez, des pendants à tes oreilles, et une couronne magnifique sur ta tête. 16.13 Ainsi tu fus parée d’or et d’argent, et tu fus vêtue de fin lin, de soie et d’étoffes brodées. La fleur de farine, le miel et l’huile, furent ta nourriture. Tu étais d’une beauté accomplie, digne de la royauté. 16.14 Et ta renommée se répandit parmi les nations, à cause de ta beauté; car elle était parfaite, grâce à l’éclat dont je t’avais ornée, dit le Seigneur, l’Eternel. 16.15 Mais tu t’es confiée dans ta beauté, et tu t’es prostituée, à la faveur de ton nom; tu as prodigué tes prostitutions à tous les passants, tu t’es livrée à eux. 16.16 Tu as pris de tes vêtements, tu t’es fait des hauts lieux que tu as garnis d’étoffes de toutes couleurs, et tu t’y es prostituée: rien de semblable n’était arrivé et n’arrivera jamais. 16.17 Tu as pris ta magnifique parure d’or et d’argent, que je t’avais donnée, et tu en as fait des simulacres d’hommes, auxquels tu t’es prostituée. 16.18 Tu as pris tes vêtements brodés, tu les en as couverts, et tu as offert à ces simulacres mon huile et mon encens. 16.19 Le pain que je t’avais donné, la fleur de farine, l’huile et le miel, dont je te nourrissais, tu leur as offert ces choses comme des parfums d’une odeur agréable. Voilà ce qui est arrivé, dit le Seigneur, l’Eternel. 16.20 Tu as pris tes fils et tes filles, que tu m’avais enfantés, et tu les leur as sacrifiés pour qu’ils leur servent d’aliment: n’était-ce pas assez de tes prostitutions? 16.21 Tu as égorgé mes fils, et tu les as donnés, en les faisant passer par le feu en leur honneur. 16.22 Au milieu de toutes tes abominations et de tes prostitutions, tu ne t’es pas souvenue du temps de ta jeunesse, lorsque tu étais nue, entièrement nue, et baignée dans ton sang. 16.23 Après toutes tes méchantes actions, -malheur, malheur à toi! dit le Seigneur, l’Eternel, – 16.24 tu t’es bâti des maisons de prostitution, tu t’es fait des hauts lieux dans toutes les places; 16.25 à l’entrée de chaque chemin tu as construit tes hauts lieux, tu as déshonoré ta beauté, tu t’es livrée à tous les passants, tu as multiplié tes prostitutions. 16.26 Tu t’es prostituée aux Egyptiens, tes voisins au corps vigoureux, et tu as multiplié tes prostitutions pour m’irriter. 16.27 Et voici, j’ai étendu ma main contre toi, j’ai diminué la part que je t’avais assignée, je t’ai livrée à la volonté de tes ennemis, les filles des Philistins, qui ont rougi de ta conduite criminelle. 16.28 Tu t’es prostituée aux Assyriens, parce que tu n’étais pas rassasiée; tu t’es prostituée à eux, et tu n’as pas encore été rassasiée. 16.29 Tu as multiplié tes prostitutions avec le pays de Canaan et jusqu’en Chaldée, et avec cela tu n’as pas encore été rassasiée. 16.30 Quelle faiblesse de coeur tu as eue, dit le Seigneur, l’Eternel, en faisant toutes ces choses, qui sont l’oeuvre d’une maîtresse prostituée! 16.31 Lorsque tu bâtissais tes maisons de prostitution à l’entrée de chaque chemin, lorsque tu faisais tes hauts lieux dans toutes les places, tu n’as pas même été comme la prostituée qui réclame un salaire; 16.32 tu as été la femme adultère, qui reçoit des étrangers au lieu de son mari. 16.33 A toutes les prostituées on paie un salaire; mais toi, tu as fait des dons à tous tes amants, tu les as gagnés par des présents, afin de les attirer à toi de toutes parts dans tes prostitutions. 16.34 Tu as été le contraire des autres prostituées, parce qu’on ne te recherchait pas; et en donnant un salaire au lieu d’en recevoir un, tu as été le contraire des autres. 16.35 C’est pourquoi, prostituée, écoute la parole de l’Eternel! 16.36 Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Parce que tes trésors ont été dissipés, et que ta nudité a été découverte dans tes prostitutions avec tes amants et avec toutes tes abominables idoles, et à cause du sang de tes enfants que tu leur as donnés, 16.37 voici, je rassemblerai tous tes amants avec lesquels tu te plaisais, tous ceux que tu as aimés et tous ceux que tu as haïs, je les rassemblerai de toutes parts contre toi, je leur découvrirai ta nudité, et ils verront toute ta nudité. 16.38 Je te jugerai comme on juge les femmes adultères et celles qui répandent le sang, et je ferai de toi une victime sanglante de la fureur et de la jalousie. 16.39 Je te livrerai entre leurs mains; ils abattront tes maisons de prostitution et détruiront tes hauts lieux; ils te dépouilleront de tes vêtements, prendront ta magnifique parure, et te laisseront nue, entièrement nue. 16.40 Ils amèneront la foule contre toi, ils te lapideront et te perceront à coups d’épée; 16.41 ils brûleront tes maisons par le feu, et ils feront justice de toi, aux yeux d’une multitude de femmes. Je ferai cesser ainsi ton impudicité et tu ne donneras plus de salaire. 16.42 J’assouvirai ma colère contre toi, et tu ne seras plus l’objet de ma jalousie; je m’apaiserai, je ne serai plus irrité. 16.43 Parce que tu ne t’es pas souvenue du temps de ta jeunesse, parce que tu m’as provoqué par toutes ces choses, voici, je ferai retomber ta conduite sur ta tête, dit le Seigneur, l’Eternel, et tu ne commettras plus le crime avec toutes tes abominations. 16.44 Voici, tous ceux qui disent des proverbes, t’appliqueront ce proverbe: Telle mère, telle fille! 16.45 Tu es la fille de ta mère, qui a repoussé son mari et ses enfants; tu es la soeur de tes soeurs, qui ont repoussé leur mari et leurs enfants. Votre mère était une Héthienne, et votre père un Amoréen. 16.46 Ta grande soeur, qui demeure à ta gauche, c’est Samarie avec ses filles; et ta petite soeur, qui demeure à ta droite, c’est Sodome avec ses filles. 16.47 Tu n’as pas seulement marché dans leurs voies, commis les mêmes abominations, c’était trop peu; tu as été plus corrompue qu’elles dans toutes tes voies. 16.48 Je suis vivant! dit le Seigneur, l’Eternel, Sodome, ta soeur, et ses filles n’ont pas fait ce que vous avez fait, toi et tes filles. 16.49 Voici quel a été le crime de Sodome, ta soeur. Elle avait de l’orgueil, elle vivait dans l’abondance et dans une insouciante sécurité, elle et ses filles, et elle ne soutenait pas la main du malheureux et de l’indigent. 16.50 Elles sont devenues hautaines, et elles ont commis des abominations devant moi. Je les ai fait disparaître, quand j’ai vu cela. 16.51 Samarie n’a pas commis la moitié de tes péchés; tes abominations ont été plus nombreuses que les siennes, et tu as justifié tes soeurs par toutes les abominations que tu as faites. 16.52 Toi qui condamnais tes soeurs, supporte ton opprobre, à cause de tes péchés par lesquels tu t’es rendue plus abominable qu’elles, et qui les font paraître plus justes que toi; sois confuse, et supporte ton opprobre, puisque tu as justifié tes soeurs. 16.53 Je ramènerai leurs captifs, les captifs de Sodome et de ses filles, les captifs de Samarie et de ses filles, et tes captifs au milieu des leurs, 16.54 afin que tu subisses ton opprobre, et que tu rougisses de tout ce que tu as fait, en étant pour elles un sujet de consolation. 16.55 Tes soeurs, Sodome et ses filles, reviendront à leur premier état, Samarie et ses filles reviendront à leur premier état; et toi et tes filles, vous reviendrez à votre premier état. 16.56 Ne discourais-tu pas sur ta soeur Sodome, dans le temps de ton orgueil, 16.57 avant que ta méchanceté soit mise à nu, lorsque tu as reçu les outrages des filles de la Syrie et de tous ses alentours, des filles des Philistins, qui te méprisaient de tous côtés! 16.58 Tu portes tes crimes et tes abominations, dit l’Eternel. 16.59 Car ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: J’agirai envers toi comme tu as agi, toi qui as méprisé le serment en rompant l’alliance. 16.60 Mais je me souviendrai de mon alliance avec toi au temps de ta jeunesse, et j’établirai avec toi une alliance éternelle. 16.61 Tu te souviendras de ta conduite, et tu en auras honte, quand tu recevras tes soeurs, les grandes et les petites; je te les donnerai pour filles, mais non en vertu de ton alliance. 16.62 J’établirai mon alliance avec toi, et tu sauras que je suis l’Eternel, 16.63 Afin que tu te souviennes du passé et que tu rougisses, afin que tu n’ouvres plus la bouche et que tu sois confuse, quand je te pardonnerai tout ce que tu as fait, dit le Seigneur, l’Eternel.  

16.5 La religion Catholique est née dans la douleur. Les débuts, la foi des premiers Chrétiens n’était pas facile à vivre. Les lions dans l’arène se rappelleront des menus Chrétiens que les Romains leur servaient lors des jeux du cirque.

16.6 Je passais près de cette religion, j’en ai eu pitié et par la force de sa foi, je lui ai accordé de croître et de se fortifier.

16.8 Après je t’ai vu, tu étais attirante, ton apparence était respectable, tes discours étaient crédibles et j’ai décidé de me lier avec toi… Je te protégeai et décidai de m’unir à toi.

1611 Je t’offris la reconnaissance, la pureté.
Je t’offris tous les accessoires de la respectabilité, tout pour être respectée…

16.13 Ainsi tu avais tous les éléments de la respectabilité, je t’avais tout donné…

16.14 Et ta religion a séduit les plus barbares des hommes, les moins sensibles car ta religion était l’amour…16.15 Mais tu as conscience de ton pouvoir et tu as fait usage de la force. Tu as menacé ceux qui te regardaient.

16.17 Tu as pris tout le clergé que je t’avais donné et tu en as fait des agents de ta violence. 16.18 Tu as pris la croix que je t’avais donné et tu les en as habillé. Tu les as béni…

16.20 Tu as fait tuer, mes fidèles qui t’adoraient pour justifier ta haine…

16.21 Tu as fait tuer, ceux-la même qui t’aimaient pour asseoir ton pouvoir. Tu avais dès lors tout oublié de ta souffrance du début. Tu leur fis ce que l’on t’avait fait (« la question », l’écartelement, l’inquisition…)

1623 Après toutes ces méchantes actions, tu t’es procurée des armées, 16.24 tu t’es fait des places fortes aux entrées de chaque ville.

16.26 Tu as été violente avec les musulmans, tu as sciemment renié ma parole…

16.27 Et maintenant, je me venge de ce que tu as fait en mon nom…, j’ai diminué le nombre de tes fidèles.
16.28 Mais tu as continué, tu as voulu soumetre par la force, par pur appétit de pouvoir car tu n’en n’était pas rassasiée.

16.30 Comment as-tu pu faire toutes ces horreurs ? C’est l’œuvre d’un démon !

16.32 Pour réaliser tes horreurs, tu n’as même pas servi une cause, mais tu asservi des causes…

C’est pour cela que Eglise, écoute la parole de ton Dieu…16.36 Parce que tu as prostitué mon message, parce que tu l’as Sali, déshonoré alors je te livrerai à ceux là-même que tu as soumis, à ceux –là que tu as crû aider,…

16.39 Ils te prendront toute la respectabilité que je t’avais donné, aussi n’auras-tu plus rien, je te mettrai face à tes crimes, je te désavouerai et ils te jugeront à tes actes, sans que je ne te protège,tu seras nue face à eux…

16.42 Je mettrai les choses au clair, aussi n’aurai-je plus à supporter toutes les horreurs que tu as commises en mon nom,… Parce que tu as oublié que toi aussi tu étais petite,faible et couverte de saletés

16.45 Ainsi voici, les sages diront que tu es pouvoir et donc fille de pouvoir, 16.46 mais tu as renié ton message et ceux qui l’écoutait pour exercer ton pouvoir.

Tu avais pourtant connaissance des exemples de Sodome et pourtant tu as fait pire qu’elle, beaucoup plus dans tous les domaines

16.50 Sodome et Samarie n’ont pas commises la moitié de tes pêchés aussi les ai-je fait disparaître quans j’ai vu cela.

. 16.60 Mais je me souviendrai de mon alliance avec toi au temps de ta jeunesse, et j’établirai avec toi une alliance éternelle. 16.61 Tu te souviendras de ta conduite, et tu en auras honte, quand tu recevras tes églises, les grandes et les petites; je te les donnerai pour filles, mais non en vertu de ton alliance. 16.62 J’établirai mon alliance avec toi, et tu sauras que je suis l’Eternel, 16.63 Afin que tu te souviennes du passé et que tu rougisses, afin que tu n’ouvres plus la bouche et que tu sois confuse, quand je te pardonnerai tout ce que tu as fait, dit le Seigneur, l’Eternel.

Après avoir écrit, cela, j’avoue que le texte s’éclaire d’un jour nouveau….

Tentez de lire l’original sans penser à mon commentaire et vous verrez que ce texte est absolument surprenant….

En tout cas, j’attends vos commentaires.. et à mon avis ce texte ne manquera pas d’en susciter…

bon… toujours pas de commentaires… alors je vais continuer mon monologue :

EZECHIEL : Chap 23 :

…. 3 C’est là qu’onleur tritura les seins, qu’on pétrit leur poitrine de jeune fille. Voici leurs noms : Ohola, l’aînée, Oholiba, sa sœur. Puis elles furent à moi et elles enfantèrent des fils et des filles….8 Elle poursuivit ses débauches commencés en Egypte, quand ils couchaient avec elle toute jeune, quand ils pétrissaient ses seins de jeune fille et déversaient sur elle leur débauche…. 17 Tout mon être à moi la prit en aversion, comme tout mon être avait déjà pris sa sœur en aversion….20 Elle montra sa sensualité avec leurs débauchés : leur membre est un membre d’âne, leur éjaculation celle du cheval…

Je vous dis que c’est dans la bible… : Ezechiel 23…

Autre texte d’une grande spiritualitéd’Ezechiel : ici le rôle de Dieu magistralement interprété par Samuel L. Jackson :   Pulp Fiction . Désolé pour ceux qui voient dans la bible un Dieu spirituel et plein d’amour, mais je trouve que Samuel L. Jackson incarne très bien le Dieu d’Ezechiel….

Toujours est-il que le ivre d’Ezechiel, à moins de le lire de façon hyper-métaphorique (incompatible avec le style du livre, comme avec le style littéraire de l’époque,…) ne saurait-être un livre démontrant une quelconque spiritualité.

Ce livre est une horreur, et à moins de rentrer dans une casuistique éreintante, il n’est pas possible d’y trouver une quelconque once de spiritualité.

Mais pourtant beaucoup de croyants croient y trouver une voie, un guide vers la spiritualité, … j’en veux pour preuve les groupes de chants qui s’affublent du nom d’Ezechiel,…

Désolé mais franchement là, je n’y comprends rien….

Ou est, la spiritualité, le message de Ezechiel… ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s