La grande prostituée ( la Révélation de Jean)

En ces temps présumés pré-apocalyptiques pour certains et de grande naïveté pour d’autres, il m’a paru intéressant de lire la Bible et plus pécisémment la Révélation faite à Jean (dernier livre du Nouveau Testament et connu plus communément sous le nom d’Apocalypse).

Jean était un des plus jeunes disciples du Christ. C’était aussi un lettré qui au soir de sa vie s’était retiré dans une grotte dans l’ile Grecque de Patmos entre 94 et 96 après JC. Il serait mort en 101 a.JC à l’âge de 90 ans…

Le texte de l’Apocalypse est un des plus mystérieux parce que fait d’images qui constituent des faits, des évènements voire des objets qui n’existent pas encore dans le champs intellectuel de Jean. Par contre on sait qu’il y révèle des choses qui se passeront à la fin des temps…
Ainsi tout en lisant ce texte il faut avoir présent à l’esprit que Jean voit des choses qu’il ne peut pas même concevoir mais qui existe(ro)nt à la Fin des Temps. Par exemple il ne peut pas imaginer que l’église Romaine existera, qu’elle aura son siège près de la ville de Rome. De même il ne peut pas imaginer ni même concevoir, ni même comprendre que les gens d’Eglise auront des habits précis, une liturgie spéciale, que l’Eglise sera pendant des siècles une force dominatrice, riche, puissante impitoyable (organisera la Colonisation : Dieu vous a donné ces terres de par sa volonté, légitimera l’esclavage : malédiction de Cham, instaurera l’Inquisition,…).

Aussi, afin de proposer une explication des chapitres 17 et 18 de l’Apocalypse de Jean, je ne me suis autorisé qu’à  cette brève introduction ainsi qu’à l’adjonction au cours du texte de Jean, de quelques photos suggestives…

Bonne lecture

Oxymore !

Chapitre 17

1 Et l’un des sept anges qui avaient les sept coupes, vint et me parla, disant : Viens ici ; je te montrerai la sentence de la grande prostituée qui est assise sur plusieurs* eaux,
2 avec laquelle les rois de la terre ont commis fornication ; et ceux qui habitent sur la terre ont été enivrés du vin de sa fornication.
3 Et il m’emporta en esprit dans un désert : et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.
4 Et la femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or et de pierres précieuses et de perles, ayant dans sa main une coupe d’or pleine d’abominations, et les impuretés de sa fornication* ;Eglise catholique rouge et pourpre 01

Rouge, Ecarlate et Or....

Rouge, Ecarlate et Or….

5 et [il y avait] sur son front un nom écrit : Mystère, Babylone la grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre.
6 Et je vis la femme enivrée du sang des saints, et du sang des témoins de Jésus ; et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement.
7 Et l’ange me dit : Pourquoi es-tu étonné ? Je te dirai, moi, le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes.
8 La bête que tu as vue était, et n’est pas, et va monter de l’abîme et aller à la perdition ; et ceux qui habitent sur la terre, dont les noms ne sont pas écrits dès la fondation du monde au livre de vie, s’étonneront, en voyant la bête, — qu’elle était, et qu’elle n’est pas, et qu’elle sera présente.
9 Ici est l’entendement, qui a de la sagesse : Les sept têtes sont sept montagnes où la femme est assise ;Eglise catholique rouge et pourpre 05
10 ce sont aussi* sept rois : cinq sont tombés ; l’un est ; l’autre n’est pas encore venu, et, quand il sera venu, il faut qu’il demeure un peu de temps.11 Et la bête qui était et qui n’est pas, est, elle aussi, un huitième, et elle est d’entre les sept, et elle s’en va à la perdition.
12 Et les dix cornes que tu as vues sont dix rois qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais reçoivent pouvoir* comme rois, une heure, avec la bête.
13 Ceux-ci ont une seule et même pensée, et ils donnent leur puissance et leur pouvoir* à la bête.
14 Ceux-ci combattront contre l’Agneau ; et l’Agneau les vaincra, car il est Seigneur des seigneurs et Roi des rois, et ceux qui sont avec lui, appelés, et élus, et fidèles.
15 Et il me dit : Les eaux que tu as vues, où la prostituée est assise, sont des peuples et des foules et des nations et des langues.
16 Et les dix cornes que tu as vues et la bête, — celles-ci* haïront la prostituée et la rendront déserte et nue, et mangeront sa chair et la** brûleront au feu ;
17 car Dieu a mis dans leurs coeurs d’exécuter sa pensée, et d’exécuter une seule et même pensée, et de donner leur royaume à la bête, jusqu’à ce que les paroles de Dieu soient accomplies.
18 Et la femme que tu as vue est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre.

Chapitre 18

1 Après ces choses, je vis un autre ange descendant du ciel, ayant un grand pouvoir ; et la terre fut illuminée de sa gloire.
2 Et il cria avec une forte voix, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! et elle est devenue la demeure de démons, et le repaire de tout esprit immonde, et le repaire de tout oiseau immonde et exécrable ;
3 car toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa fornication, et les rois de la terre ont commis fornication avec elle, et les marchands de la terre sont devenus riches par la puissance de son luxe.
4 Et j’ouïs une autre voix venant du ciel, disant : Sortez* du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés et que vous ne receviez pas de ses plaies :
5 car ses péchés se sont amoncelés* jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.
6 Donnez-lui comme elle [vous] a donné, et doublez-lui le double, selon ses oeuvres ; dans la coupe qu’elle a mixtionnée, versez-lui* le double.
7 Autant elle s’est glorifiée et a été dans les délices*, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit dans son coeur : Je suis assise en reine, et je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil ;
8 — c’est pourquoi en un seul jour viendront ses plaies, mort, et deuil, et famine, et elle sera brûlée au feu ; car le *Seigneur Dieu* qui l’a jugée est puissant !
9 Et les rois de la terre qui ont commis fornication et qui ont vécu dans les délices avec elle, pleureront et se lamenteront sur elle, quand ils verront la fumée de son embrasement,
10 — se tenant loin par crainte de son tourment, et disant : Hélas ! hélas ! la grande ville, Babylone, la ville forte ! car en une seule heure son jugement est venu.
11 Et les marchands de la terre pleurent et mènent deuil sur elle, parce que personne n’achète plus leur marchandise,
12 marchandise d’or, et d’argent, et de pierres précieuses, et de perles, et de fin lin, et de pourpre, et de soie, et d’écarlate, et tout bois de thuya, et tout article d’ivoire, et tout article en bois très précieux, et en airain, et en fer, et en marbre ;
13 et de la cannelle, et de l’amome, et des parfums, et de l’huile aromatique, et de l’encens, et du vin, et de l’huile, et de la fine farine, et du froment, et du bétail, et des brebis, et des chevaux, et des chariots, et des esclaves*, et des âmes d’hommes.
position de l'eglise catholique sur esclavage14 Et les fruits du désir de ton âme se sont éloignés de toi ; et toutes les choses délicates et éclatantes ont péri pour toi ; et on ne les trouvera plus jamais.
15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront loin à cause de la crainte de son tourment, pleurant et menant deuil, [et
16 disant : Hélas ! hélas ! la grande ville qui était vêtue de fin lin et de pourpre et d’écarlate, et parée d’or et de pierres précieuses et de perles ! car, en une seule heure, tant de richesses ont été changées en désolation !
17 Et tout pilote, et quiconque navigue vers [quelque] lieu, et les matelots, et ceux qui sont occupés sur mer, se tenaient loin ;
18 et voyant la fumée de son embrasement, ils s’écrièrent, disant : Quelle [ville] est semblable à la grande ville !
19 Et ils jetèrent de la poussière sur leurs têtes, et, pleurant et menant deuil, ils s’écriaient, disant : Hélas ! hélas ! la grande ville, dans laquelle, par son opulence, tous ceux qui avaient des navires sur la mer étaient devenus riches ! car, en une seule heure, elle a été désolée !

20 Ô ciel, réjouis-toi sur elle, et [vous] les saints et les apôtres et les prophètes ! car Dieu a jugé votre cause [en tirant vengeance] d’elle*.
21 Et un ange puissant leva une pierre, comme une grande meule, et la jeta dans la mer, disant : Ainsi sera jetée avec violence Babylone la grande ville, et elle ne sera plus trouvée.
22 Et la voix des joueurs de harpe, et des musiciens, et des joueurs de hautbois, et de ceux qui sonnent de la trompette, ne sera plus ouïe en toi ; et aucun ouvrier, d’aucun métier, ne sera plus trouvé en toi ; et le bruit de la meule ne sera plus ouï en toi.
23 Et la lumière de la lampe ne luira plus en toi ; et la voix de l’époux et de l’épouse ne sera plus ouïe en toi ; car tes marchands étaient les grands de la terre ; car, par ta magie, toutes les nations ont été garées.
24 Et en elle a été trouvé le sang des prophètes, et des saints, et de tous ceux qui ont été immolés sur la terre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s